Remplacer vos vieilles fenêtres pour redonner un coup de jeune à votre maison

Les anciens châssis de fenêtres ne répondent généralement plus aux attentes actuelles en termes de performances acoustiques, thermiques, esthétiques ou fonctionnelles. D’ailleurs, la tendance actuelle propose de nombreux modèles qui font vraiment envie. Toutefois, ce type de projet ne s’improvise pas. Vous devez vous poser les bonnes questions quant à la mise au point du projet et aux règlementations auxquelles vous devez vous soumettre. En effet, vous devez obligatoirement faire une déclaration de travaux fenêtre. Pour entreprendre au mieux votre projet, faites-vous entourer par plusieurs professionnels compétents qui seront en mesure de vous prodiguer les meilleurs conseils comme un architecte, un auditeur énergétique ou un bon entrepreneur.

Quand faut-il remplacer complètement les fenêtres ?

Si vos châssis combinent notamment des vertus thermiques, acoustiques et hygrométriques, il est possible que les travaux requièrent une modification complète du système. Cependant, selon les constats de vos spécialistes,  certains travaux de rénovation sont envisageables : ils peuvent concerner les vitrages, les montants, la quincaillerie… ou tout autre élément qui rend le châssis inapte ou inconfortable à son utilisation.

Miser sur la qualité du vitrage pour une bonne isolation

Si vous souhaitez améliorer les caractéristiques thermiques de vos fenêtres, sachez que le changement de vitrage peut vous aider à apporter certaines améliorations, tant au niveau des gains énergétiques que du confort. Notez que, d’un point de vue thermique, le coefficient de déperdition d’un châssis n’est pas équivalent à celui de son vitrage. La valeur de la fenêtre tient donc compte du vitrage, mais également du type de profilé de châssis et du type d’intercalaires entre les feuilles de verre.

Remplacer le vitrage

Dans le contexte actuel de valorisation des performances énergétiques et du climat intérieur des bâtiments, le remplacement de fenêtres à simple vitrage doit s’imposer comme une priorité budgétaire.

Si vos châssis datent des années 1980 ou 1990, il peut s’avérer utile de remplacer l’ancien double vitrage par un nouveau double vitrage. Cela parce que les doubles vitrages ont diminué de moitié leur coefficient de déperdition, notamment par l’incorporation d’un gaz entre les deux feuilles de verre et l’usage d’intercalaires plus isolants.

Dans le cadre d’une construction basse énergie ou passive, les triples vitrages s’imposent généralement comme un choix incontournable. Seulement, en choisissant ce type de vitrage, il est essentiel que vous puissiez utiliser également des châssis à forte valeur d’isolation.

Des solutions pour améliorer les fenêtres sont les remplacer

Il existe aussi de nombreuses solutions que vous pourrez adopter pour pouvoir améliorer vos fenêtres sans avoir à les remplacer. Si vous remarquez de la condensation à l’intérieur de votre maison sur vos fenêtres, ce n’est souvent pas le problème de la fenêtre, mais plutôt un problème de taux d’humidité dans la maison. Veillez dans ce cas, trouver la solution pour améliorer ce problème de qualité d’air intérieur.Encore une fois, si vous remarquez de la condensation sur l’extérieur de vos fenêtres ce n’est pas le problème de la fenêtre, mais un phénomène saisonnier tout à fait normal. Détecter ces problèmes vous évitera alors de remplacer vos fenêtres inutilement.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *