Accessoires mode

Le boxer homme, roi des sous-vêtements masculins

La mode se vit passionnément pour certains. Et cela va même jusqu’aux sous-vêtements, qui sont devenu  au fil des années, de véritables objets de mode. Chez les hommes notamment, où les types de sous-vêtements ont bien évolué depuis l’apparition de la culotte au début du XIXe siècle. Les marques rivalisent d’imagination.

Quels sous-vêtements porter lorsqu’un est un homme ?

Vous l’aurez sans doute remarqué, les marques et les boutiques spécialisées dans la vente de lingerie masculine se développent de plus en plus. Le marché s’est créé et la concurrence est toujours plus féroce. Aujourd’hui, nous pouvons affirmer que l’homme a le choix entre 3 grands types de sous-vêtements : le slip, le caleçon et le boxer. Chacun d’entre eux apporte son lot d’avantage. Le dernier arrivé est parmi les plus originaux. En effet, il n’est pas rare de trouver un boxer homme fantaisie dans les différentes boutiques. Souvent très coloré, le boxer possède un aspect moulant, qui mettra en valeur toutes vos formes et vos muscles ! Il est très souvent associé à une image sportive. Le boxer homme fantaisie se porte pourtant avec tous les styles de vêtement. Les puristes vous diront qu’il est comme une seconde peau. Sa composition fait en polyester et en élasthanne, offre une vraie liberté de mouvement. Outre l’aspect confort et fabrication, les marques peuvent s’en servir comme produit marketing. Le nom de la marque est généralement écrit sur l’élastique et certaines stars collaborent même avec elles pour devenir de vrais ambassadeurs. Le boxer mène donc la course face aux anciens leaders qu’étaient le caleçon et le slip. Néanmoins, ils n’ont pas dit leurs derniers mots…

La révolte du slip et du caleçon ?

Face à la fulgurante ascension du boxer homme fantaisie en quelques années, les 2 autres acteurs du marché du sous vêtement n’ont pu qu’observer. Pourtant le caleçon offre un réel confort et le slip garde un côté sexy. Cela n’a pas suffi pour conserver leur part de marché. Néanmoins, cette observation n’a pas été vaine, puisque ces 2 protagonistes reviennent plus ou moins en force ! Le caleçon fait de la résistance. Une petite part d’irréductibles trouve que le caleçon, sous certains motifs, donne un côté rétro et vintage. Mais le problème est que le caleçon repart de loin. Il ne représente aujourd’hui que 5% des parts du marché du sous vêtement masculin… Le slip fait désormais office de vrai seul concurrent au boxer homme fantaisie. Avec près de 30% de part de marché (contre 65% pour le boxer), le slip est remis au goût du jour par certaines marques françaises. Il devient moulant et élastique, se rapprochant ainsi de la composition du boxer. Son côté rétro donne également un petit plus à son renouveau. De plus, les adaptes du string pour homme peuvent également y retrouver certaines sensations.

Et de votre côté, vous êtes plutôt slip, caleçon ou boxer ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

19 − neuf =