Tendance déco

Démocratisation de l’achat d’art en ligne

Le marché de l’art en ligne connaît une croissance exponentielle toutes ces dernières années. Les œuvres d’art appartenant à divers artistes du monde sont présentes sur les vitrines des sites des galeries virtuelles. Les amateurs d’art visitent ces boutiques en ligne pour chercher des informations sur des artistes. Ils peuvent aussi, grâce aux moyens de paiement en ligne sécurisé, acquérir les œuvres présentées s’ils le souhaitent.

Modernisation du marché de l’art en ligne

L’essor de l’achat d’art en ligne est bien plus important que ce que les spécialistes ont anticipé. La rapidité avec laquelle les collectionneurs novices adoptent ce nouveau canal métamorphose l’achat d’art dans le monde.

Les galeries et les maisons de ventes aux enchères traditionnelles ne sont plus en mesure d’agir de manière isolée ; les canaux en ligne et les médias sociaux ont un rôle majeur à jouer pour, ensemble, créer un environnement plus attractif. Ce sont d’excellents outils, tant pour les vendeurs que pour les collectionneurs.

Les comportements et les motivations face à l’achat d’oeuvre d’art en ligne évoluent également. Nombreux ceux qui déclarent avoir acheté des œuvres d’art en ligne au cours ce des dernières années.

Cette progression s’explique notamment par les bénéfices qu’offre le web pour ce type d’achats : 80% des personnes apprécient, en effet, la facilité pour rechercher des objets d’art, 71% mentionnent la découverte de nouvelles œuvres et de nouveaux artistes et 67% citent la simplicité avec laquelle il est possible d’acheter et d’enchérir.

Ces avantages permettent de démocratiser cette passion pour la rendre accessible à un plus large public.

Rôle des médias dans la progression du secteur d’art en ligne

Les médias sociaux émergent dans le processus d’achat d’art. plusieurs personnes affirment que le contenu diffusé via les réseaux sociaux a pesé dans leurs décisions d’achat d’objets d’art.

Les informations postées par les musées, galeries et ateliers d’artistes exercent une influence de premier ordre sur les acheteurs, suivies de près par les collectionneurs, les observateurs du marché de l’art et les conservateurs.

Cela confirme qu’aucun canal n’exerce une influence dominante, mais que celle-ci se partage équitablement entre les différentes sources d’informations.

L’art est plus que jamais considéré comme un actif financier à fort potentiel. Une tendance qui pourrait alimenter le succès des plateformes de vente en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-sept + sept =