Bien-être

Solution packaging : comment choisir ses emballages cosmétiques ?

Chaque année, de nouvelles marques intègrent le secteur concurrentiel du cosmétique. Elles essaient toutes de se démarquer par différents moyens. Mais s’il y a une façon efficace de sortir du lot et d’attirer les ventes, c’est sans aucun doute le packaging. Il faut donc fabriquer ou acheter des emballages cosmétiques hors du commun. Décryptage !

Conseils pratiques pour bien concevoir un packaging cosmétique

L’emballage, au-delà de sa fonction principale, joue un rôle important dans l’identité des marques surtout dans le domaine du cosmétique. C’est ce que les potentiels consommateurs voient en premier et non le produit. Et pour bien choisir sa solution de packaging, il faut connaître les différents types d’emballage. Il y a l’emballage primaire, le contenant qui est en contact direct avec le produit. Pour une utilisation facile du produit, il doit donc être pratique et fonctionnel. On retrouve ensuite l’emballage secondaire qui est censé recouvrir le primaire. Enfin, il y a le troisième emballage dont le rôle est de faciliter le transport du produit jusqu’à leur destination.

Même si la conception de ces trois types de packaging est essentielle pour l’image de marque, c’est sans aucun doute l’emballage primaire qui compte le plus. En effet, c’est celui qui protège le produit et il doit avoir un usage spécifique en fonction de la nature du contenu : liquide, crémeux, solide, etc. Au niveau du design, il faut évidemment opter pour une apparence attirante et qui fait ressortir les idées derrière le produit. L’objectif est de susciter l’émotion rien qu’en regardant l’emballage. Par ailleurs, il est judicieux de connaître les cibles de son produit pour choisir un bon design d’emballage. Sinon, les marques peuvent aussi contacter un fabricant de packaging primaire en cosmétique.

Zoom sur les différents emballages et le type de produits correspondants

Sur le marché de l’emballage cosmétique, des concepteurs de packaging proposent déjà un large choix. Il ne reste plus qu’à opter pour le contenant le plus adapté à ses produits. Pour les liquides à l’instar des savons, des gels ou encore des lotions, il n’y a pas mieux que les flacons ou les bocaux en verre. Et pour une utilisation optimale des produits cosmétiques, il est nécessaire d’équiper chaque flacon d’un spray ou d’une pompe. De cette manière, les consommateurs pourront obtenir une quantité précise de liquide. Pour les huiles lourdes et les produits crémeux, l’idéal est d’utiliser des pots en verre pour une meilleure protection.

Il y a également les tubes en plastique qui ont différentes ouvertures en fonction de l’usage du contenu. D’ailleurs, avec ce genre d’emballage, il est possible d’imprimer un visuel directement sur le plastique contrairement aux contenants en verre. Ce n’est pas tout, il faut également équiper les emballages par des accessoires utilitaires. Il y a, par exemple, le compte-gouttes pour flacon, l’essoreur pour les shampoings en tube et le roll-on pour les produits crémeux. Ces accessoires jouent un rôle primordial dans l’utilisation des produits. Ce qui participe à une meilleure appréciation de la part des consommateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 + dix =